L’AMORTISSEUR AMARTEC PEUT AVOIR PLUSIEURS FONCTIONS :

1
Amortisseur d’amarre
2
Utilisation en stabilisateur
3
Amortisseur de mouillage


1
FONCTION PRINCIPALE:


Amortisseur d’amarre nautique pour amarrage de navire sur ponton.
Il se monte directement sur le dispositif d’amarrage du ponton et évite l’utilisation de chaines généralement utilisées avec des amortisseurs classiques. Il n’endommage pas le dispositif d’amarrage.

 

 

 

 

 

 

Installation sur dispositif d’amarrage:



2UTILISATION EN STABILISATEUR:


Pour les ports de plaisance exposés aux vents forts ou pour l’amarrage des grosses unités, possibilité d’utiliser l’Amartec en stabilisateur.
Les stabilisateurs ont plusieurs fonctions et avantages. Ils limitent les déplacements latéraux des navires, il répartissent les efforts dans les amarres, ils sécurisent l’amarrage des navires en faisant fonction de double amarrage.

Amortisseur de mouillage Amartec

3FONCTION D’AMORTISSEUR DE MOUILLAGE:


Au mouillage, interposé entre le taquet d’amarrage et l’extrémité de la ligne de mouillage, cet amortisseur vous garantie un mouillage sécurisant et confortable sans aucun bruit de grincement, en limitant les à-coups de la chaine et en diminuant les risques de ripage de celle-ci quand elle est soumise aux tensions momentanés.

RECOMMANDATIONS D’UTILISATION ET REGLES DE SECURITE POUR L’AMARRAGE DES NAVIRES:


Recommandations d’utilisation des produits:


– Le produit est équipé de gaines de protection, celles-ci ne doivent pas êtres endommagées par un point d’encrage agressif qui peut entrainer la dégradation de la corde de jonction et donc diminuer les capacités du produit.
– Le produit ne doit pas être en en tension permanente.Usure prématurée, tension dans l’ensemble des éléments d’amarrage.
– Afin de préserver au mieux vos amortisseurs, vous pouvez les rincer à l’eau douce lors du lavage de votre navire.

Dans le cas d’un amarrage prolongé, les règles de sécurités sont les suivantes:


– Il est recommandé de doubler les amarres, soit avec une amarre de sécurité montée en parallèle avec plus de souplesse afin de laisser une amplitude de fonctionnement pour l’amortisseur, soit en doublant les amarres en croisant et réaliser une fonction stabilisateur. Cette fonction étant plus efficace avec des amortisseurs supplémentaires.
– Ne pas laisser un navire amarré trop proche du quai. Les distances à respecter sont variables selon la région et l’exposition du vent et de la houle qui peut rentrer dans le port. Dans tous les cas, il est recommandé d’amarrer à une distance convenable et de ne pas laisser en tension permanente l’ensemble du système d’amarrage.